Sommaire

Le scanner monofonction, aussi appelé simplement scanner, est un appareil qui vous permet de numériser des documents.

Si vous souhaitez également pouvoir imprimer, il est préférable que vous choisissiez une imprimante multifonction ; de même, si vous souhaitez pouvoir photocopier, reportez-vous au guide d'achat des photocopieuses scanner.

Présentation du scanner monofonction

Le scanner permet de numériser un document (texte, diapositive, photo, etc.) afin d'obtenir un fichier numérique ; les formats obtenus les plus courants sont les fichiers PDF ou les fichiers photo : PNG, JPEG, TIF, etc.

Les fichiers ainsi obtenus peuvent être sauvegardés (sur un ordinateur, sur le Cloud, etc.) et/ou être partagés (par email ou sur les réseaux sociaux).

Les scanners sont munis de capteurs qui convertissent le rayon lumineux reçu en codage informatique. Il existe 2 types de capteurs :

  • Les capteurs CMOS, pour les scanners CIS (Contact Image Sensor), qui utilisent la technologie LED ; principalement pour les scanners d'entrée de gamme.
  • Les capteurs CCD (Charge-Coupled Devices), qui utilisent la technologie lampe à néon.

Les différents types de scanners

Il existe 3 principaux types de scanners : le scanner à plat, le scanner à défilement et le scanner de poche.

Le scanner à plat

Le scanner à plat est le plus répandu. Il se présente sous la forme d'un parallélépipède avec un capot que l'on ouvre pour y glisser son document à numériser. Il est adapté à un usage ponctuel, car vous ne pouvez scanner qu'un document à la fois. Il ne propose que très rarement l'option recto/verso.

Le scanner à défilement

Les documents ne font que « passer » dans le scanner à défilement pour leur numérisation.

Lorsqu'il comprend un chargeur de documents, il facilite un usage intensif de votre scanner : vous pouvez alors charger plusieurs documents à scanner.

Le scanner de poche

Moins encombrant et plus léger, le scanner de poche est idéal pour un usage en déplacement ou sur différents lieux. Vérifiez bien qu'il a une interface non filaire (Wi-Fi ou Bluetooth) pour profiter pleinement de ses qualités.

Caractéristiques principales du scanner

L'ergonomie

Interfaces

Le scanner a besoin, d'une part de communiquer avec l'extérieur (principalement l'ordinateur), d'autre part d'être alimenté.

La plupart des scanners ont une liaison vers un ordinateur ; liaison filaire (USB 2.0 ou USB 3.0) ou non filaire (Wi-Fi ou Bluetooth). Certains scanners possèdent également un emplacement pour une carte mémoire, souvent une carte de type SD, où sont donc stockés les fichiers numérisés.

La majorité des scanners est vendue avec un câble d'alimentation. Certains scanners sont dits auto-alimentés : il se servent de leur liaison avec l'ordinateur (USB majoritairement) pour s'alimenter et n'ont donc pas besoin de câble d'alimentation.

Écran

Selon la gamme de votre scanner, l'écran sera succinct ou bien tactile et détaillé. La plupart des scanners étant reliés à l'ordinateur, les commandes peuvent se faire depuis celui-ci. Pour les scanners autonomes l'écran, qui est alors l'interface principale, est un critère de choix important.

Poids et dimensions

  • L'estimation minimale pour un scanner à plat (parallélépipède) est de 280 x 400 x 40 mm pour un poids de 2 kg.
  • Le scanner à défilement est plus encombrant que le scanner plat s'il a un chargeur de documents.
  • Par définition, le scanner de poche est le moins encombrant et le plus léger.

La qualité de numérisation

Aussi appelée résolution optique ou résolution, la qualité de numérisation s'exprime en dpi (dot per inch) ou ppp (point par pouce). elle indique le nombre de pixels numérisés sur un support puis affichés sur l'écran.

La résolution optique est d'autant plus importante si vous souhaitez ultérieurement imprimer vos documents numérisés.

La qualité d'impression dépend aussi du taux d'échantillonnage, exprimé en nombre de bits : il correspond au nombre de nuances de couleurs de votre scanner. Les scanners proposent au moins 24 bits, ce qui équivaut à 16 millions de couleurs et qui est donc suffisant dans la majorité des cas. Avec 48 bits, la restitution des couleurs est optimal (mais pas nécessaire à un usage commun).

La vitesse

La notion de vitesse se retrouve dans 2 étapes de la numérisation : la vitesse d'aperçu et la vitesse de numérisation. Attention, la vitesse d'aperçu n'est pas toujours comprise ou mentionnée dans les données des fabricants.

La vitesse de numérisation peut être exprimée en seconde par page (s/p) ou en page par minute (ppm).

La notion de vitesse n'est importante que pour un usage fréquent du scanner. Elle n'est d'ailleurs pas toujours précisée par les fabricants.

Logiciels et compatibilité

Selon votre usage, les logiciels livrés avec votre scanner peuvent être un critère de choix important. Les 2 principaux types de logiciel sont :

  • Les logiciels de retouche : fonctions anti-yeux rouges, recadrage, etc. pour vos photos.
  • Les logiciels de reconnaissance de caractères : OCR pour Optical Character Recognition, très utiles pour les documents textes.

Les principales compatibilités à vérifier sont celles dépendantes de votre ordinateur : compatibilité PC ou MAC ou Linux.

Quel prix pour un scanner ?

  • Entre 100 € et 300 €, vous devez trouver le scanner monofonction avec la qualité et les fonctionnalités que vous souhaitez.
  • Pour moins de 100 €, vérifiez bien ce qui est fourni, les compatibilités avec votre ordinateur et les critères de qualité selon votre usage.
  • Au-delà de 300 €, on considère que c'est pour un usage professionnel.